• Europe (€)
  • Grande-Bretagne (£)
Le sport est-il bon pour le cerveau ?

Le sport est-il bon pour le cerveau ?

Bon. À. Savoir 25.09.2019

Si l’impact positif du sport sur votre corps n’est plus à démontrer, quels sont ses effets sur la santé de votre cerveau ?

Le cerveau est l’organe principal de votre système nerveux. Il est divisé en 2 hémisphères : le droit et le gauche.

Ces deux parties contrôlent l’ensemble des fonctions mentales tels que les mouvements volontaires, les pensées, les capacités d’apprentissage ainsi que la mémoire.

Chaque hémisphère est composé de 4 lobes aux fonctions bien précises :

– le lobe frontal : il permet de contrôler vos mouvements, votre langage, votre conscience ainsi que la résolution des problèmes et la planification.

– le lobe pariétal : il est responsable des fonctions cognitives liées au langage (écriture, lecture et parole) ainsi que du calcul et du traitement des informations sensorielles.

– le lobe occipital : cette partie du cerveau gère votre système visuel. C’est lui qui vous permet de reconnaître les formes, les couleurs et les autres signes visuels.

– le lobe temporal : ce lobe est responsable de la compréhension du langage (le sens des mots) et de la mémoire, plutôt visuelle pour l’hémisphère droit et verbale pour le gauche.

La pratique d’activités physiques a des effets protecteurs au niveau du cerveau, voir même thérapeutiques vis-à-vis de certaines pathologies mentales.

1. Le sport diminue vos niveaux de stress.

Le sport permet de diminuer vos niveaux de stress. Mais comment une activité fatigante et littéralement stressante pour votre corps peut parvenir à ce résultat ?

Tout est lié à la production de cortisol par votre organisme. Le cortisol est une hormone produite à partir du cholestérol. Elle est plus communément appelée l’hormone du stress. De plus, à long terme, le cortisol réduit des neurones dans les zones de la mémoire. Or, la pratique d’une activité physique permet de diminuer le taux de cortisol dans votre sang, réduisant donc aussi vos niveaux de stress psychologique.

2. Le sport favorise votre bien-être.

Plusieurs neurotransmetteurs jouent un rôle dans le sentiment de bien-être. Premièrement, la dopamine. Ce neurotransmetteur influe directement sur votre comportement. Lors de l’activité physique, la production de dopamine augmente. C’est pour cela que « bouger vous donne encore plus envie de bouger » et donc de vous surpasser.

D’autres neurotransmetteurs agissent en ce sens : le tryptophane et la sérotonine. Le tryptophane est libéra dans le cerveau et sert à la fabrication de sérotonine qui joue un rôle important dans le traitement de vos émotions, et agit contre la dépression. La médecine utilise même sur ces éléments dans certains médicaments antidépresseurs qui ont pour fonction d’augmenter le niveau de sérotonine dans le cerveau.

Lorsque vous pratiquez une activité physique, le taux de tryptophane libéré dans votre cerveau augmente, et le taux de sérotonine suit naturellement provoquant un été de bien être psychique.

3. Le sport améliore votre flux sanguin.

Quand vous faites du sport, votre flux sanguin augmente ce qui améliore l’oxygénation des neurones et permet un bon approvisionnement en énergie vers votre cerveau. Ce phénomène permet un renforcement de vos performances cognitives, notamment de vos capacités d’apprentissage et de concentration.

En résume

En résume

Faire du sport présente de nombreux bienfaits pour votre cerveau. Il vous aide littéralement à vous détendre et à vous faire vous sentir mieux.

Alors qu’attendez-vous ?