• Europe (€)
  • Grande-Bretagne (£)
Tout savoir sur le lactose.

Tout savoir sur le lactose.

Aliments. 03.07.2019

Aujourd’hui en France, plus de 1 adulte sur 3 est intolérant au lactose. En toute logique, le premier réflexe de ces personnes consiste à ôter de leur alimentation tout aliment contenant du lactose. Pourtant, ce n’est pas nécessaire.

Alors qu’est-ce que le lactose ? Pourquoi certaines personnes y sont intolérantes et quelles sont les alternatives alimentaires ?

Le lactose est le sucre principal du lait.
C’est un glucide (sucre) composé de deux sous-unités : le galactose et le glucose. La digestion permet de libérer ces deux sous-unités grâce à une enzyme présente dans l’intestin : la lactase.

Où trouve-t-on le lactose dans notre alimentation ?

On retrouve le lactose dans les produits laitiers ainsi que les préparations contenant du lait de manière générale.

Cependant, la teneur en lactose varie fortement d’un produit laitier à un autre.

Teneurs en lactose pour 100 grammes.

Lait entier/écrémé 4,9 gr
Lait de chèvre 4,5 gr
Fromage frais 4,1 gr
Crème fraîche 2,5 gr
Fromage à pâte molle 1,5 gr
Beurre 0,6 gr
Fromage à pâte mi-dure 0,5 gr
Lait délactosé 0,1 gr
Fromage à pâte dure 0 gr
Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Des études ont montré que la présence de probiotiques dans les produits laitiers fermentés facilite leur digestion. En effet, la fermentation du produit laitier permet la transformation du lactose en acide lactique, qui se trouve être plus digeste (ex : dans les yaourts ou les fromages). De ce fait, certaines personnes intolérantes au lactose peuvent tout de même consommer des produits contenant du lait grâce à cette technique.

L’intolérance au lactose est due à un déficit ou à une absence totale de lactase dans votre organisme. Plus vous produisez de lactase, plus votre degré de tolérance au lactose est élevé.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Au fil du temps, la lactase produite par votre organisme devient moins performante, ce qui augmente les risques de développer une intolérance au lactose. Une majeure partie de la population diminue fortement sa consommation de produits laitiers durant l’adolescence, ce qui entraîne une baisse de la production de lactase.
C’est à ce moment que l’intolérance au lactose liée à l’âge apparaît. L’efficacité de la lactase peut cependant être entretenue grâce à une consommation régulière et ininterrompue de produits laitiers. Chez les nourrissons, l’intolérance au lactose est une maladie rare qui se nomme déficit congénital en lactase.

Attention, une différence est à faire entre l’intolérance au lactose et l’allergie aux protéines de lait de vache. Cette dernière se manifeste par des symptômes divers (vomissements, douleurs, diarrhées, difficultés respiratoires, etc.) suite à l’ingestion de lait de vache.

Dans certains cas, elle peut même entraîner un choc anaphylactique (réaction allergique).

Les aliments à éviter sont le lait de vache, de chèvre, le lait en poudre, le beurre, la crème fraîche ainsi que les fromages blancs.

Les symptômes de l’intolérance.

Ce déficit en lactase ne permet pas de digérer intégralement le lactose dans l’intestin, où il est fermenté par des bactéries au niveau du côlon.

En conséquence, les symptômes liés à l’intolérance se traduisent physiquement par une accélération du transit intestinal et donc l’apparition de diarrhées, de gaz et de douleurs intestinales.

Quel régime adopter en cas d’intolérance ?

Le degré d’intolérance au lactose varie en fonction des personnes.

En effet, certaines vont tolérer le yaourt et le fromage (qui contiennent peu de lactose) tandis que d’autres pas du tout.

Inutile de supprimer tous les aliments contenant du lactose de votre alimentation dès les premiers symptômes. Essayez plutôt de tester avec parcimonie différents produits pour déterminer le degré de votre intolérance.

Les produits Feed. sont garantis sans lactose. 

Au vu du nombre grandissant de personnes touchées par cette maladie, des alternatives alimentaires ont été retrouvées pour remplacer les produits contenant du lactose.

Alternatives au lait.

Il existe des laits végétaux tels que le lait de soja, le lait d’amande, de noisette, de riz, mais aussi de quinoa ou d’avoine.

Ces produits sont obtenus au travers du mélange d’eau et des céréales ou des oléagineux en question, avec un peu d’huile et parfois des épaississants, des arômes et du sucre. Ils sont peuvent aussi être enrichis industriellement en calcium.

Lait délactosé.

Le lait délactosé est un lait que l’on a traité afin de lui enlever son lactose ou lui rajouter de la lactase. Ce procédé permet de conserver toutes les qualités nutritionnelles du lait normal tout en étant l’alternative idéale pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose.

Lait de soja.

Ce jus végétal est obtenu en broyant des graines de soja. Sa teneur en protéines est similaire à celle du lait de vache, cependant, il est pauvre en calcium, car le soja n’en contient pas naturellement.

Cependant, il présente d’autres bienfaits pour l’organisme : le soja contient des isoflavones, molécule qui protégerait le coeur et réduirait le mauvais cholestérol.

Lait d’amande.

Ce lait est riche en acides gras mono-insaturés, mais aussi en certains minéraux tels que le magnésium, le potassium et le calcium.

Contrairement au lait de vache, le lait d’amande ne contient pas de cholestérol et beaucoup moins d’acides gras saturés, mais sa teneur en protéines est aussi beaucoup plus faible.

Alternative aux matières grasses : crème fraîche, beurre.

Bien qu’ils contiennent peu de lactose, certaines matières grasses d’origine lactique ne seront pas supportées par certaines personnes souffrant d’intolérance au lactose. Mais encore une fois, il existe des alternatives.

Crème de soja.

La crème de soja est une alternative 100% végétale à la crème fraîche. Elle est fabriquée à partir de jus de soja, d’huile végétale et d’un liant tel que la gomme de guar ou de xanthane.

En comparaison avec de la crème fraîche traditionnelle, elle est deux fois moins calorique et contient des oméga 3 et des protéines.

Crème de coco.

La crème de coco est obtenue par un simple pressage de la noix de coco. Bien qu’étant sans lactose, elle est un peu plus calorique que certaines crèmes fraîches.

En résume

En résume

Le lactose est le sucre principal du lait.La lactase est une enzyme qui permet de scinder le lactose en deux autres sucres : le galactose et le glucose.

L’intolérance au lactose résulte d’un déficit en lactase, ce qui ne permet pas une bonne digestion du lactose et provoque des troubles digestifs.

Il est inutile de supprimer tous les aliments contenant du lactose aux premiers signes d’intolérance. Ajustez plutôt votre alimentation en testant des aliments pour évaluer votre degré de tolérance.

Il existe désormais de nombreuses alternatives aux produits contenant du lactose principalement à base de végétaux tels que le soja, l’amande, le riz, la noisette ou la noix de coco.