Les erreurs à ne pas commettre avant votre entraînement.

Les erreurs à ne pas commettre avant votre entraînement.

Entraînement. 17.12.2019

Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer. Pratiquer une activité physique permet non seulement d’être bien dans votre corps et de rester en bonne santé mais aussi de vous sentir bien dans votre tête.

Cependant, afin d’éviter de vous blesser ou de ralentir votre progression, il y a certaines choses à ne pas faire avant votre entraînement.

Si vous vous entraînez tôt le matin, il n’est pas nécessaire de prendre un gros petit-déjeuner.

Si vous souhaitez cependant manger, vous pouvez prendre une partie de votre petit-déjeuner avant et le reste après votre séance de sport.

Cependant, si votre entraînement est prévu pour plus tard dans la journée et que son intensité peut être qualifiée de moyenne à forte, il est important d’apporter de l’énergie à votre organisme.

Pour éviter tout inconfort digestif, il est conseillé de prendre un repas 1 à 2h avant votre séance de sport, si possible pauvre en matières grasses et en fibres. Préférez par exemple, les légumes et fruits cuits aux crudités.

Manger donne l’énergie nécessaire à votre corps pour répondre aux besoins de votre séance de sport.

Cependant, trop manger, va avoir l’effet inverse ! Digérer un repas copieux est un processus coûteux en énergie. Ce sera autant d’énergie en moins disponible pour performer durant votre entraînement.

Si vous mangez en trop grande quantité, vous allez vous alourdir et ralentir votre progression.

De plus, trop manger peut mener à des troubles gastriques ou des crampes d’estomac.

Cependant, après votre séance de sport, n’oubliez pas d’apporter à votre organise des protéines et des glucides pour une récupération optimale.

La gamme Feed. SPORT vous offre des repas riches en protéines végétales et avec un indice glycémique bas – idéal pour une récupération optimale. 

Toute pratique sportive entraîne une perte hydrique plus ou moins importante selon l’intensité de l’activité pratiquée ainsi que les conditions climatiques.

L’eau présente dans votre corps refroidit votre organisme grâce au mécanisme de sudation. C’est pourquoi il est très important de bien vous hydrater avant, pendant et après votre effort.

La déshydratation est très dangereuse et diminue rapidement votre capacité à performer. De plus, elle peut vous mener à une fatigue précoce et/ou à une diminution des réflexes et de l’attention.

Quoi boire et à quel moment ?

Pour tout effort ne dépassant pas 1h, l’eau sera suffisante.

Si votre effort dure plus de 1h30, vous pouvez consommer une boisson de l’effort avec apports glucidiques (BEAG). En effet, plus l’effort est long, plus vos stocks de glycogène se vident et plus la perte de sodium et magnésium par la transpiration est importante. Une BEAG est une boisson qui contient des minéraux et des glucides et qui vous permet de pallier à cette perte énergétique.

Toute boisson sucrée ne doit pas être prise pour une BEAG. Évitez les jus de fruits, soda, boissons énergétiques qui sont souvent riches en sucres et/ou gazeuses.

Ces boissons seront responsables de troubles digestifs et de pics glycémiques incompatibles avec la performance sportive.

Vous pouvez réaliser vous même votre BEAG. 

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Bien vous hydrater permet de limiter les courbatures et les crampes.

L’hydratation est primordiale pour performer physiquement. Mais la manière dont vous buvez est aussi importante.

Si vous buvez trop vite et en une seule prise, vous allez vous sentir lourd. Cet inconfort digestif n’est pas adapté à la pratique sportive.

Astuces.

Astuces.

Buvez donc par petites gorgées toutes les 15-20 minutes.

L’échauffement est une étape cruciale de votre entraînement. Il permet non seulement de préparer votre corps à l’effort, mais aussi votre esprit.

Vous échauffer va notamment stimuler la sécrétion de lubrifiant dans vos articulations et réchauffer vos muscles.

Si vous vous entraînez à froid, sans échauffement, vous augmentez fortement vos chances de vous blesser lors de votre séance de sport.

Pour en savoir plus sur la manière la plus efficace de vous échauffer.

Performer à l’entraînement requiert avant tout d’être capable de récupérer de manière optimale. La récupération d’un sportif passe par une hydratation suffisante, une alimentation équilibré et un sommeil adapté.

Lorsque vous dormez, votre organisme libère des substances anabolisantes telle que l’hormone de croissance : l’hormone phare de la croissance musculaire.

De plus, un manque de sommeil peut être responsable de troubles de la concentration et de l’attention. Ces troubles peuvent faciliter les blessures.

Quel que soit votre objectif et votre niveau en musculation, la structure et le contenu de votre entraînement sont déterminants pour atteindre votre but.

Nombreux sont ceux qui n’ont pas d’idée précise de ce qu’ils doivent faire lorsqu’il s’agit d’élaborer leur séance d’entraînement. C’est souvent là que réside la première erreur si votre objectif est de progresser.

Que vous souhaitiez gagner en force, en masse musculaire, en capacité anaérobique ou encore sculpter votre physique, il est primordial d’arriver à la salle de sport avec un programme précis en tête.

En résume

En résume

Le succès d’un entraînement ne dépend pas uniquement de votre performance pendant l’effort mais bien de votre comportement autour de votre séance et le reste de la journée.

Pour maximiser vos performances sportives, soyez intelligent dans le choix de votre alimentation avant votre séance, sur votre manière de vous hydrater, le choix de votre programme d’entraînement ainsi que sur la qualité de votre sommeil.

Une fois ces éléments maîtrisés, aucun objectif ne sera hors de votre portée.