Communauté

Une journée dans la peau de Pascal Martinot-Lagarde

Feuilles
  • 10/05/2019
Noix de coco

Six fois Champion de France au 60 m haies, deux fois Champion de France au 110 m avant d’être sacré Champion d’Europe à Berlin en 2018, Pascal Martinot-Lagarde rejoint cette année l’aventure Feed. À cette occasion, Feed. l’a accompagné lors d’une journée d’entraînement.

 

« Je me suis installé en Reims en octobre 2017 pour me concentrer sur mon entraînement. La semaine, je donne tout. Je rentre à Paris le week-end pour me détendre et passer du temps avec ma femme et mes enfants. C’et un sacrifice que j’ai dû faire pour ma carrière. Mes enfants sont en bas âge et j’avais peur de ne pas pouvoir tenir le rythme. Quand je suis à Reims, je suis dans ma zone et je privilégie l’efficacité. J’habite dans un petit appartement très basique et mes journées sont souvent chargées. »

 

9h – Je me lève, je bois un grand verre d’eau et je me prépare pour mes rendez-vous. Je ne raffole pas de bouffe le matin ; je ne prends donc pas de petit-déjeuner ; ça me permet de me réveiller un peu plus tard. Je pense qu’il faut être à l’écoute de son corps et se fier à ses envies.

10h – Je file à mes rendez-vous : kiné, physio … Je préfère faire mes soins le matin et mes entraînements l’après-midi.

12h – Une fois de mes rendez-vous finis, je vais directement au CREPS (Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive Île-de-France. Ndlr) pour déjeuner avant de commencer mon entraînement. Là encore, pas de règles ; je n’ai pas envie de passer mon temps à compter les calories. Je mange de tout, de préférence des produits frais, de saison.

14h – Je débute mes entraînements en début d’après-midi. Les exercices varient d’un jour à l’autre : course, cardio, musculation.

 

 » Je n’ai pas envie de passer mon temps à compter les calories. Je mange de tout. »

 

16h – Je garde toujours une barre hyper-protéinée dans mon sac pour récupérer après les séances particulièrement intenses.

19h – Je rentre à la maison. Généralement, je me pose devant la console pour décompresser pendant une heure ou deux.

20h – Je n’ai pas de cuisine, j’ai donc fait des stocks de Feed. pour mes repas du soir. Quand je commence à avoir faim, je me prépare dans mon shaker de Feed. SPORT (gros coup de coeur pour le parfum chocolat-noisette) et je m’installe devant un film.

23h – Je vais me coucher vers 23h. Il me faut 9 à 10h de sommeil par nuit pour être au top et assurer le lendemain.

 

Feed. m’accompagne dans mes périodes d’entraînement depuis octobre 2017. À une époque, je ne mangeais QUE ça. Je pensais que j’allais craquer, mais je n’ai jamais ressenti de frustration. Maintenant, je réserve Feed. aux repas du soir. Je pense que cette nutrition simplifiée m’a aidée à me concentrer sur l’essentiel et ça se ressent dans mes performances.

Le week-end je rentre à Paris où je redeviens père de famille. Dans ces moments-là, je ne me refuse rien : les soirées riz-poulet – mon plat fétiche – avec les copains, les dimanches pizza avec les enfants, les bons restaurants en amoureux avec ma femme et je repars plein d’énergie positive pour affronter la semaine.

Si je devais donner quatre conseils pour une bonne hygiène de vie, je dirais :

– Dormez bien : c’est la base.

– Faites du sport : votre corps vous remerciera (et vous en redemandera).

– Souriez : à votre boulangère, à votre voisin, à tout le monde, même quand vous n’êtres pas au top ! Communiquez de la bonne humeur avec les autres et vous verrez que cette énergie positive transformera votre quotidien.

– Trouvez une solution nutrition pratique, efficace et adaptée à vos besoins pour pouvoir vous concentrer sur ce qui vous fait vibrer.

Choisissez votre langue
Choisissez votre langue Choisissez votre langue