Communauté

Une journée dans la peau de Gwendoline Philippe

Feuilles
  • 27/06/2019
Noix de coco

J’ai découvert Feed. grâce à Pascal Martinot-Lagarde. Son témoignage m’a donné envie d’essayer. Je mange de tout, au feeling, même si je dois admettre que j’ai un bon coup de fourchette. Quand je dois faire attention, je travaille la-dessus, mais je ne me prive jamais ! Je consomme Feed. au quotidien, quand je n’ai pas le temps de me préparer un repas ou en voyage, quand mes choix alimentaires sont restreints. Ça me permet de reprendre des forces, peu importe où je suis.

DÉCOUVRIR LES PRODUITS FEED.DÉCOUVRIR LES PRODUITS FEED.

Lors d’une journée lambda, je me lève vers 8h. 

8h30 – 9h : au petit-déjeuner, je mange deux tartines de pain complet avec de la pâte-à-tartiner Feed. et un smoothie. Je suis très gourmande et j’adore la pâte-à-tartiner. J’en mange tous les matins. C’est mon petit plaisir.

10h30 – 12h : je commence ma journée avec un entraînement de cardio ou de musculation.

12h – 13 h : si j’ai le temps de faire une vraie pause, je me prépare à manger (des pâtes ou du riz). Par contre, si c’est une pause rapide, je préfère manger un repas Feed. -une barre ou un prêt-à-boire – avant de reprendre l’entraînement à 14h.

14h – 15h30 : je m’entraîne avec mon coach personnel en séance individuelle. Ce n’est pas un entraînement quotidien.

17h30 – 19h : j’enchaîne avec un entraînement de groupe. Je ne mange rien entre le déjeuner et cet entraînement.

20h : C’est l’heure de dîner. Je ne saute jamais de repas, donc même si je n’ai pas faim, je mange un petit quelque chose. Quand j’ai le temps, je prends le temps de cuisiner avec mon petit ami.

 

Les jours de compétition, c’est un peu différent. 

8h30 – 9h : je me prépare un petit-déjeuner salé : omelette, pâte, riz … Au début, c’est un peu dur mais c’est une habitude à prendre et ça me donne de l’énergie pour le combat.

10h : je commence l’échauffement.

11h30 – 13h : mes compétitions commencent généralement à 11h30 et se terminent vers 13h  … en plein pendant l’heure du déjeuner, d’où l’intérêt de faire le plein le matin.

14h : si je peux, je rentre à l’hôtel me préparer un repas avec des féculents, des protéines, etc, mais le plus souvent, je me contente d’une banane, d’une compote ou d’une barre Feed., en fonction de ce que j’ai sous la main. Dans le karaté, ça nous arrive beaucoup d’avoir des problèmes au niveau de la digestion. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est récurrent. On mange. On s’entraîne. On mange. On s’entraîne, sans laisser au corps le temps de digérer calmement. J’aime bien Feed. car je digère plus facilement et rapidement. Ça m’évite d’être gênée et de me sentir lourde pendant mes entraînements.

 

Pendant mon temps libre, j’aime bien profiter. Je suis plutôt gourmande.

J’ai goûté les crunchy au cinéma. Je savais que j’allais être tenté par les pop-corn et c’était le moment de tester. C’était une semaine avant ma compétition, je voulais faire attention à ce que je mangeais. Du coup, j’ai tenté et franchement, c’était parfait. Ça donne ce côté gourmand, sans faire d’écart énorme.

DÉCOUVRIR LES SNACKMEALS FEED.DÉCOUVRIR LES SNACKMEALS FEED.

Choisissez votre langue
Choisissez votre langue Choisissez votre langue