5 astuces d’ostéopathe pour avoir moins mal au dos.

5 astuces d’ostéopathe pour avoir moins mal au dos.

2 min de lecture

80% de la population souffriraient de mal de dos à un moment ou à un autre. À une époque où l’être humain passe une majeure partie de son temps assis ou allongé, rare sont ceux qui peuvent se vanter de ne jamais avoir eu mal au dos. Les causes de ce mal peuvent être « mécaniques » (hernie discale, tassement des vertèbres, lombalgie et malformations) ou « inflammatoires ». Alors quels sont les 5 astuces de notre ostéopathe pour avoir moins, voire pas du tout, mal au dos ?

Faire de l’exercice.

On en revient très souvent au sport mais pratiquer une activité physique régulière ne peut que vous faire du bien, physiquement et psychologiquement. Nombreux sont les sports dont la pratique entraîne un développement musculaire de votre dos. Avoir un dos musclé vous obligera à vous tenir droit instinctivement et à garder une bonne posture Cela vous évitera tout mal de dos. De plus, le sport favorise la circulation sanguine et élimine les toxines par la transpiration.

Faire de la relaxation.

Les étirements réalisés vont éviter la sollicitation des lombaires et détendre votre dos. La relaxation agit aussi sur le stress, ce qui va permettre de diminuer de potentielles tensions musculaires. Le yoga, la méditation ou encore le pilate sont de très bons moyens de relaxation. À vous de trouver la méthode qui vous convient le plus.

Adopter les bons gestes.

Certains mouvements du quotidien sont mauvais pour votre dos et peuvent entraîner des douleurs handicapantes. Voici donc quelques remarques, que vous avez surement déjà entendu, mais que vous n’avez probablement pas adopté si vous lisez cet article : Lorsque vous ramassez quelque chose, pliez les genoux afin de ne pas mettre les lombaires en tension comme c’est le cas si vous vous penchez. Ne portez pas de charges ou ne faites pas de sport de manière plus importante que votre corps ne peut le supporter. Redressez-vous régulièrement sur votre siège. Il n’est pas rare de voir notre corps s’affaisser sur le siège après une longue période assis. Quand vous marchez, veillez à regarder devant vous plutôt que par terre. Cela permet à votre corps d’être automatiquement moins vouté.

S’hydrater.

De toute manière indispensable, l’eau permet aussi de favoriser l’expulsion des déchets toxiques éliminés par les reins.

Éviter les aliments inflammatoires.

Ne pas consommer d’aliments inflammatoires permet d’éviter les tensions viscérales et, par la même occasion, les douleurs lombaires. Préférez donc les céréales complètes ainsi que les fruits et légumes aux produits gras et sucrés. Si vous ressentez déjà des douleurs au niveau des lombaires, mettez du chaud (bouillotte, douche chaude, baume du tigre, etc.) sur la zone enflammée pour détendre les muscles contractés.

En résumé.

De plus, n’oubliez pas de faire un bilan osthéopathique 1 à 2 fois par an. Cela vous permettra de prendre les potentiels problèmes à la racine avant qu’ils ne se développent et vous handicapent au quotidien.

Article suivant.

Les erreurs à éviter en musculation.

Les erreurs à éviter en musculation.

Lire l’article